Joyau de la Renaissance et du Baroque

Château et parc de Weikersheim

Château et Parc de Weikersheim Façade du château; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl
Joyau de la Renaissance et du Baroque

Château et parc de Weikersheim

Le château de Weikersheim (Schloss Weikersheim) est l’un des plus beaux châteaux de la famille Hohenlohe. Il fascine notamment par son parc d’agrément de style baroque et ses nombreuses statues extraordinaires.

Le château de Weikersheim se situe au coeur du paysage exceptionnel de la vallée de la Tauber. Le château et son parc constituent le centre d’intérêt de Weikersheim et présentent tous les atouts d’une résidence champêtre.

Apogée de la Renaissance du sud-ouest de l’Allemagne

En 1586, le comte Wolfgang II von Hohenlohe (1546 – 1610) établit sa résidence principale dans l’ancien château fort entouré de douves et commence à aménager le nouveau château. Le château de style renaissance est construit sur un plan en triangle équilatéral et porte également quelques signes annonçant le baroque.

Château et Parc de Weikersheim Vue de l'orangerie; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl

Au centre : Un décor grandiose : en hiver, l’orangerie était le refuge des plantes précieuses; aujourd’hui, elle accueille des fêtes

La salle des chevaliers richement décorée construite en 1600, représente l’un des points culminants de la Renaissance dans le sud-ouest de l’Allemagne. C’est l’une des salles des fêtes les mieux conservées de son époque. Le plafond de la salle est particulièrement célèbre pour ses caissons qui représentent des scènes de chasse aux couleurs vives.

Château et Parc de Weikersheim Visiteurs; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Niels Schubert

La salle des chevaliers est inoubliable ! Les grandes fresques en stuc illustrent la chasse du gibier et même un éléphant

Jardin d’agrément et galerie de nains

Lorsque le comte Carl Ludwig von Hohenlohe (1674 – 1756) s’installe dans la résidence au début du XVIIIe siècle pendant une cinquantaine d’années, le château et le parc prennent à peu près leur configuration actuelle. Le parc du château a été aménagé de manière harmonieuse et se termine tout en beauté par l'orangerie qui délimite le jardin, telle les coulisses d’un théâtre. Au centre de cet ensemble baroque se dresse la fontaine d’Hercule, avec son dragon qui crache l’eau à plusieurs mètres de haut.

Château et Parc de Weikersheim Visiteurs; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Niels Schubert

À droite : Un jardin plein de surprises : les « Nains de Weikersheim » sont aussi rares que célèbres

La centaine de statues baroques qui peuple les allées façonne le visage du parc. Les « Nains de Weikersheim » sont particulièrement célèbres : le comte Carl Ludwig caricature ici une partie de sa cour dans une galerie de nains. Aux figures grotesques qui entourent le parc se joignent des statues de divinités comme Apollon et Artémis, des planètes comme Mercure, Saturne, Vénus ou Mars ainsi que des représentations des saisons et des éléments.

Château et Parc de Weikersheim Vue aérienne du château; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Achim Mende
Château et Parc de Weikersheim Vue dans la cour d'honneur; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg,

Sur une vue aérienne, on remarque très nettement la structure particulière de Weikersheim : le château est en forme de triangle